IL N’Y A PAS D’ÂGE

 

Portraits de Résidents de l’EHPAD d’Etampes

Ce projet photographique s’inscrit dans une démarche thérapeutique de valorisation des résidents de l’EHPAD Le Petit Saint Mars d’Etampes (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) menée en partenariat avec le Photo-Club L’Espace Photo de Sainte Geneviève des Bois

 Voici en quelques lignes, la réflexion qui nous a amenés à monter ce projet.

Le sentiment d’identité s’origine dès la naissance. On se construit peu à peu une représentation de soi notamment par l’image que nous renvoie autrui, mais également par la perception de notre reflet dans le miroir. Mais les années passent et pour certains résidents, la confrontation au miroir est de plus en plus délicate.

C’est la vision du temps passé, un lieu de vie chargé de souvenirs qu’ils ont été contraints d’abandonner, des êtres chers perdus, un bonheur qu’ils ne retrouveront plus. Alors ils arrêtent de se regarder, s’isolent, se mettent en retrait. A l’écart des regards, le sentiment d’identité commence à s’effriter. Les désirs s’estompent et le temps présent est négligé.

C’est de ce triste constat qu’est née l’idée de réaliser des portraits photographiques. L’objectif principal était de valoriser les résidents, de renforcer leur narcissisme et leur sentiment d’identité.

Trente résidents ont participé à cette démarche. Pour onze d’entres eux, l’objectif était purement thérapeutique et faisait partie intégrante d’un suivi psychologique. Pour atteindre ces objectifs, il était essentiel de placer les résidents au centre d’un projet et de les extirper de l’isolement social par la rencontre de personnes extérieures à l’institution qui seraient en capacité de leur renvoyer une image positive d’eux-mêmes par le biais de la photographie.

 L’Espace Photo n’a pas tardé à nous témoigner son enthousiasme pour ce projet. La patience, l’humanité et l’intérêt des adhérents du Photo-Club pour nos résidents ont largement contribué à sa réussite. Les photographes ont su créer un climat de confiance et rassurer les plus anxieux.                                                                  Chaque participant à pris plaisir à échanger, à faire de nouvelles rencontres et à découvrir l’univers de la photographie numérique jusque là inconnu. Nos résidents ont retrouvé le plaisir de s’apprêter, de se trouver beaux, dans leurs yeux et dans ceux des autres, de se sentir tout simplement vivants. Ils ont pour certains, redécouvert leur image et l’ont appréciée en se sentant, dixit une résidente : « Star d’un jour à plus de 80 ans ! »

Et bien oui !, il n’y a pas d’âge …

Mme Mélanie Escoffier, Psychologue clinicienne de l’EHPAD Le Petit Saint Mars